Saviez-vous que vous pouvez séjourner aux États-Unis pendant une durée de 90 jours sans entreprendre les démarches longues d’obtention de visa ? En effet, cela est bien possible. On vous dit tout dans cet article !

Séjourner pendant 90 jours aux États-Unis grâce à l’ESTA

Depuis quelques années le gouvernement américain a initié un programme qui permet à des voyageurs de voyager sans difficulté aux USA. Ce programme intitulé « Programme d’Exemption de Visa » est un partenariat entre les USA et plusieurs autres pays. Il offre l’avantage aux citoyens des pays membres de voyager aux États-Unis sans visa.

Il est indiqué à ceux qui souhaitent y aller pour un séjour touristique ou d’affaires. Le document ne vous donne droit qu’à un séjour de 90 jours avec plusieurs entrées sur le sol américain pendant deux ans.

Comment faire pour avoir l’ESTA ?

L’obtention d’un ESTA est une procédure simple et facile qui se passe en ligne. Avant de pouvoir faire la demande et obtenir votre ESTA, vous devez être citoyen de l’un des pays signataires du Programme d’Exemption du Visa et avoir un passeport biométrique en cours de validité. Si vous remplissez ces conditions, rendez-vous sur le site officiel ou sur http://www.esta-voyage.com/ pour remplir le formulaire.

Une fois le remplissage terminé, validez le formulaire puis payez en ligne les frais de dossiers. Une réponse peut vous parvenir le jour même ou en 72 heures maximum. Imprimez l’ESTA et gardez-le sur vous pour votre voyage.

Il faut rappeler qu’une fois que vous avez votre autorisation, elle est valable pour deux ans. Pendant ces deux années, vous pouvez faire des allers-retours tant que votre ESTA n’est pas arrivé à expiration. Rappelez-vous que vous n’avez que trois mois à passer sur le territoire américain.

Quelles conséquences si vous demeurez sur le sol américain après 90 jours ?

Votre ESTA vous donne droit à un séjour de 90 sur le territoire américain. Si vous dépassez cette période, vous vous exposez à des sanctions prévues par la sécurité douanière du pays.

Tout d’abord, vous risquez de ne plus pouvoir profiter de l’ESTA. Si vous excédez le délai, vous serez exclu du programme, car vous serez considéré comme un « hors-la-loi ». Un dépassement d’un seul jour suffit pour devenir un immigrant illégal et vous pourrez être soit rapatrié, incarcéré ou privé de visa.

La sanction dépend du nombre de jours supplémentaires que vous avez passés sur le territoire.